> Achat en ligne indisponible
> Dans la même collection
> A la même époque

Théo Ysaÿe

Quintette à clavier – Nocturne – Variations pour deux pianos

Ensemble César Franck
Véronique Bogaerts, violon
Tomiko Shida, violon
Thérèse-Marie Gilissen, alto
Edmond Baert, violoncelle
Jean-Claude Vanden Eynden, piano
Daniel Blumenthal, piano

Critique presse : Théo Ysaÿe, Quintette – Nocturne – Variations ()



310 083 H1
Collection Inédits
1990
Actuellement indisponible



Le frère cadet d’Eugène Ysaÿe, Théo Ysaÿe, était un excellent pianiste. Il accompagnait souvent son frère, mais une santé trop délicate ne lui permettait pas de faire une carrière de virtuose, ni de suivre le rythme effréné des tournées d’Eugène.
Il laisse une œuvre relativement importante, très partiellement éditée et bien trop peu exploitée. Ses œuvres sont généralement empreintes d’une sensibilité délicate. Certes, l’influence de Franck se fait souvent sentir, mais la nature de Théo, foncièrement différente, le rapproche davantage des impressionnistes.



Tracklisting
  Quintette à clavier en si mineur, op. 5
  1. Lent
  2. Assez lent
  3. Assez lent
  4. Nocturne en la mineur pour piano
  5. Variations pour deux pianos, op. 10