> Dans la même collection
> A la même époque

Bois solitaire

Félix Godefroid (1818-1897)

Oeuvres pour harpe
Oeuvres pour piano


Sophie Hallynck, Harpe Erard
Sylvia Bernier, Piano Erard

Critique presse : Félix Godefroid, Œuvres pour harpe et pour piano ()



MEW0637
Collection Inédits
Décembre 2006
Prix : 18 €



Né à Namur en 1818, le harpiste Félix Godefroid obtient un succès retentissant à Paris dans les années 1840. Son immense talent permet de rendre ses lettres de noblesse à un instrument quelque peu éclipsé par le piano. Mieux que quiconque, il a su comprendre la harpe, mettant en valeur ses belles qualités de finesse et de sonorité. Vers 1850, il entame la publication d’œuvres pour piano. A ses yeux, la rivalité entre les deux instruments est sans objet : « c’est le jour et la nuit ! ». C’est avant tout dans des pièces qui relèvent de la musique de salon que s’illustre Godefroid : dimensions réduites, côté pittoresque, élégance mélodique et délicate harmonie.



Tracklisting
 1. La sérénade
 2. Duet for Harp, and Piano Forte, on Airs frop Verdi’s Operas
 3. La danse des sylphes
 4. Les adieux
 5. Pacini, Niobé
 6. Deuxième mosaïque pour la harpe sur les principaux motifs de Norma de Bellini
 7. Le chant des mages
 8. Le réveil des fées
 9. Chanson bohémienne
 10. Le désir
 11. La harpe éolienne
 12. Etude de concert en mi bémol mineur
 13. Tristezza
 14. Cantilène
 15. La pathétique
 16. Bois solitaire
 17. Le rouet de Marguerite
 18. Les voix de la nuit