Dates :
Nom : Stephan Van Dyck
Fonction : Ténor et direction

Biographie :
Né à Bruxelles, il obtient son Diplôme Supérieur de Chant au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles (classe de Ludovic de San), et sa licence en Musicologie à l’Université Libre de Bruxelles. Il se perfectionne ensuite au Studio Versailles Opéra avec René Jacobs et Rachel Yakar, et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient un premier prix dans la classe de William Christie.
Il a travaillé avec les Ensembles suivants : La Chapelle Royale (Ph. Herreweghe), Organum (M. Pérès), Huelgas (P. Van Nevel), Janequin (D. Visse), Binchois (D. Vellard), Akademia (F. Lasserre).
C’est en tant que soliste qu’il se fera remarquer en chantant sous la direction de : C. Rousset (Les Talens Lyriques), W. Christie (Les Arts Florissants), P. Pierlot (Ricercar Consort), Hervé Niquet (Le Concert Spirituel), Martin Gester (Le Parlement de Musique), Jordi Savall (Le Concert des Nations), Stephen Stubbs (Tragicomédia), Jean Tubéry (La Fenice), Gabriel Garrido (Elyma), Christophe Coin (Ensemble Baroque de Limoges), Skip Sempé (Capriccio Stravagante), Jean-Luc Impe (Les plaisirs du Roy).
En tant que concertiste, il est régulièrement l’invité de nombreux festivals internationaux et s’est déjà produit à Prague, Varsovie, Saint-Petersbourg, Oslo, Montréal, New York, Jérusalem, Praetoria, Tokyo, La Paz, Santa Cruz.
Il a interprété le rôle-titre dans Don Quichotte de Boismortier et La Provencale de Duni à l’Opéra Comique de Paris ainsi que le rôle d’Admète dans Alceste de Lully à Nancy, Dijon... ; le rôle de Carlo dans Lo frate ‘nnamorato de Pergolèse à Royaumont ; le rôle de Varo dans Arminio de Haendel à Montpellier et Nîmes ; le rôle d’Azor dans Zémire et Azor de Grétry à Nantes ; le rôle de Mercure dans Persée de Lully à Ambronay ; le rôle de Eumete dans Il Ritorno di Ulisse de Monteverdi à Bruxelles et Amsterdam ; le rôle du Pastor dans Orfeo de Monteverdi à Utrecht ; le rôle de Intelletto dans la Rappresentatione di Anima e di Corpo de Cavalieri au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles ; les rôles de Carlos et Tacmas dans Les Indes Galantes de Rameau à Salamanca.
Il s’est produit de nombreuses fois en récital avec les pianistes Boyan Vodenitcharov et Jean-Pierre Bacq dans des Lieders de Mozart, Haydn, Beethoven, Mendelssohn, Schubert, Fauré, Hahn (Bruxelles, Vienne, Utrecht, Namur).
En décembre 2006, il fit à Nantes la création d’une œuvre contemporaine Der Steppenwolf (opus 19) pour ténor solo, chœur et piano du compositeur français Olivier Penard, sous la direction de Paul Colléaux.
Il a participé à plus de septante enregistrements dans un répertoire allant du Moyen Âge à la période classique (Harmonia Mundi, Sony, Naxos, Fnac Music, Alpha, Ricercar, Opus 111, Bis, Musique en Wallonie, Zig Zag, Accent).
Il a notamment enregistré l’intégrale des Airs de Cour de Joseph Chabanceau de la Barre avec le luthiste Stephen Stubbs (Ricercar), les Vêpres de Claudio Monteverdi sous la direction de Masaaki Suzuki au Japon (Bis), Il Canzionere en duo avec Maria Christina Kiehr sous la direction de Jean Tubéry (Ricercar), les Canzonettas de Joseph Haydn avec Jean-Pierre Bacq (Arsis), les Nuove Musiche de Giulio Caccini avec Christina Pluhar (Musica Ficta), l’Écho de Paris avec l’ensemble Private Musicke de Pierre Pitzl (Accent).
Il enseigne le chant à l’Académie de Musique de Nivelles et au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. Il crée aussi en 2008 « La Camerata Sprezzatura », première école internationale de chant baroque, au cœur même de Bruxelles, dans laquelle il donne des cours d’interprétation. Les Conservatoires de Toulouse, Oslo, Varsovie et la Haye ont déjà fait appel à lui pour différentes Master Classes.

Participations :

 

Loüez par des chansons nouvelles…
Henry Du Mont
Musica Favola Stephan Van Dyck, direction Anne Cambier, dessus Marnix de (...)

MEW1056