> Afficher la fiche détaillée

Titre : Louis Richard, Airs - Mélodies

Publication :

Date de publication :

Critique :
« Né trop tôt pour avoir pu prendre place dans les souvenirs de nos contemporains, l’illustre baryton fut pourtant une des gloires lyriques belges de 1919, année où il embrassa sa carrière, à 1952, année où il fit ses adieux officiels à la Monnaie. […]
Une voix magnifique, jeune, rayonnante, construite autour d’un médium d’airain ; et un pouvoir dramatique irrésistible, soutenu par une prononciation admirable. Si l’on y ajoute ce qu’on n’entend pas – une physique à la Clint Eastwood –, on comprend l’engouement des scènes européennes pour notre héros. »
Martine Dumont-Mergeay, La Libre Belgique, février 2007