> Afficher la fiche détaillée

Titre : Clara Clairbert, Airs – Mélodies

Publication :

Date de publication :

Critique :
« Il serait dommage de passer à côté des merveilles de style que sont ses enregistrements de l’air du Carnaval de Venise (Benedict) et surtout de l’air de Dinorah (Meyerbeer) chanté dans son intégralité et conclu par une cadence aussi ébourrifante que musicale. »
Stéphane Bouteloup, Le Monde de la Musique, février 2000

« La cocotte est fine, artistement dessinée, jamais poussée, pleine au contraire, fluide et peu attirée par un suraigu variable. Le fil di voce de Mignon n’a rien d’un feu d’artifice gratuit, non plus que les espiègleries de Manon, toutes senties par une authentique musicienne. […] Clara Clairbert possède une classe inconnue de Lily Pons, une rondeur inconnue de Meliza Korjus, une souplesse et une saveur qui justement permettent à Verdi ce cousinage pacifique avec l’Ombre de Meyerbeer et les clochettes de Lakmé. »
Ivan A. Alexandre, Diapason, juillet-août 2004